10e Journée d’études du Groupe Bois de la SFIIC
1er octobre 2021
C2RMF

Les bois altérés, diagnostics et traitements

À la suite d’un sinistre, d’un incendie, d’une inondation ou par défaut de veille sanitaire, le bois composant un objet ou une structure peut être très largement endommagé, altéré, abimé,… sinistré.
La journée bois 2021, s’attache à l’observation et au diagnostic de ces éléments en bois. Les méthodes de traitement, de nettoyage et/ou de consolidation seront aussi présentées et discutées lors de la journée.
Cette journée est l’occasion d’effectuer un partage d’expérience sur des travaux et/ou sur la gestion de ces chantiers particuliers liés à un sinistre (pas forcément prévu dans le budget de la maîtrise d’œuvre ou dans le planning des intervenants). La parole des responsables de collection sur cette épreuve, celle des restaurateurs mais aussi celle des scientifiques doit permettre de mieux appréhender dans le futur ces moments toujours pénibles qui suivent la découverte du sinistre et de ses conséquences.
Les présentations durent 20 minutes et sont suivies de 10 minutes de questions.

Pour illustrer ces questions, nous proposons à des conservateurs, restaurateurs ou scientifiques de présenter un de leurs travaux, ou l’évolution de leur pensée dans ce domaine. Les présentations en binôme interdisciplinaires seront privilégiées. Les présentations sont susceptibles (selon la volonté des auteurs et l’avis du comité de rédaction) d’être ensuite publiées dans la revue CoRé.

Un titre et un résumé (2 000 mots) de la présentation est demandé et doit parvenir à Emmanuel Maurin (emmanuel.maurin@culture.gouv.fr) avant le 15 juin.

Le comité de coordination du groupe Bois



Le groupe Bois de la Sfiic est heureux de vous annoncer une demi-journée d’étude :

« Top modèles »… en bois
 en visio conférence
le jeudi 22 avril
de 9h30 à 13h.

A l’occasion de l’exposition Top Modèles, une leçon princière au XVIIIe siècle, qui présente les pratiques d’enseignement initiées par la comtesse de Genlis, gouverneur des enfants du duc de Chartres, dont le futur roi Louis-Philippe, en mettant à l’honneur onze modèles réduits d’ateliers, fleurons de la collection du musée des Arts et Métiers, le groupe Bois de la SFIIC propose une demi-journée de communications sur le thème des maquettes et modèles réduits. Ces présentations seront l’occasion d’aborder la restauration de ces représentations en miniature, et sa spécificité, mais aussi de questionner l’intérêt et les limites d’une telle réduction d’échelle. .

Ces présentations seront suivies par la visite guidée virtuelle de l’exposition Top Modèles, par sa commissaire, Anne-Laure Carré.

Vous trouverez le programme ainsi que toutes les informations relatives à cette journée en cliquant sur le lien suivant :

Programme de la 1/2 journée « Top modèles » du groupe Bois de la Sfiic

L’inscription pour la journée d’étude est obligatoire en raison du nombre de places limité à 100.
Si vous êtes déjà adhérent en 2021, vous pouvez bénéficier de la gratuité pour cet évènement en adressant un mail à : contact@sfiic.com.
Les non-adhérents peuvent s’inscrire, au tarif de 30€, à cette adresse : Billetterie SFIIC dans la mesure des places disponibles.

Pour adhérer ou renouveler votre cotisation, merci de vous rendre ici : Adhésion

Les inscriptions seront clôturées le 20 avril à minuit.


Nous sommes heureux de vous annoncer que la 3ème Journée d’études du groupe Dorure de la SFIIC se tiendra en visio conférence :

le jeudi 1er avril de 9h00 à 17h00.

Celle-ci aura pour thème :

La matérialité des feuilles (et objets) métalliques et leur mise en œuvre,
à travers l’apport de différentes techniques analytiques
et méthodologies de travail.

Quelles sont ces techniques ? Quelles informations apportent les analyses non-invasives ? Pourquoi effectuer des micro-prélèvements ? Comment interpréter les résultats obtenus ? Qu’est-ce que la caractérisation des matériaux nous révèle ? Quelles sont les limites ?

Nous tenterons de répondre à ces questions dans un premier temps par deux communications, qui évoqueront les principales techniques d’analyses employées actuellement pour la caractérisation des dorures en s’axant sur leurs apports respectifs. Par la suite, quatre cas d’études concrets permettront d’illustrer l’exploitation des résultats qui peut en être fait.

Comme pour les deux premières journées, du temps sera laissé pour de nombreux échanges afin de discuter des problématiques de chacun et croiser nos expériences respectives.

Vous trouverez le programme ainsi que toutes les informations relatives à cette journée en cliquant sur le lien suivant :

Programme de la Journée SFIIC Dorure du 01 avril 2021

Inscription:      
L’inscription pour la journée d’étude est obligatoire en raison du nombre de places limité à 100.
Si vous êtes déjà adhérent en 2021 ou étudiant, vous pouvez bénéficier de la gratuité pour cet évènement et vous inscrire en adressant un mail à : dorure@sfiic.com.
Si vous n’êtes pas adhérent, l’inscription est fixée à 50€ et peut se faire en cliquant ici : Billetterie SFIIC.

Adhésion:
Si vous souhaitez adhérer ou renouveler votre cotisation, veuillez-vous diriger ici : Adhésion.


Vous l’attendiez tous, le voici enfin, le premier numéro « régulier » de CoRé nouvelle formule, hiver 2020-2021.

Reprenant six des communications présentées lors des Journées d’étude des différents groupes de travail de la Sfiic, ainsi qu’un article retraçant l’histoire de la Sfiic à l’occasion des 70 ans de l’IIC, ce numéro vous emmènera sur des chemins aussi divers que passionnants.

Proposé au tarif de 15€ et gratuit pour les adhérents de la Sfiic, ce Coré n°1Hiver 2020-2021 est disponible en version numérique.

Retrouvez le sommaire complet et commandez votre exemplaire numérique ici :
https://sfiic.com/index.php/produit/core-nouvelle-serie-n1-hiver-2020-2021/


Malgré un contexte compliqué, la SFIIC se fait un point d’honneur à proposer en 2021 des journées d’études adaptées qui permettront d’échanger et de poursuivre les travaux envisagés par les uns et les autres.

Le groupe textiles de la SFIIC a donc le plaisir de vous convier à sa prochaine journée d’étude, qui se déroulera en visio-conférence le

vendredi 9 avril 2021 de 14h à 16h, avec pour thème :
Faire dialoguer les matériaux :
la rencontre des disciplines
(cliquez ici pour retrouver le programme complet)

La participation sera gratuite pour les adhérents SFIIC à jour de leur cotisation 2021 : demandez ou renouvelez votre adhésion en cliquant ici.
Le conseil d’administration de la SFIIC a décidé de maintenir les conditions d’adhésion habituelles, soit 50 euros par an (20 euros pour les étudiants), permettant l’accès à toutes les journées d’étude ainsi qu’aux numéros de CoRé (nouvelle série) prévus en mars (n°1) et à la fin de l’été (n°2).

Une participation de 30 € sera demandée aux non-adhérents pour cette demi-journée (qui sera gratuite pour les étudiants).

Compte-tenu des délais restreints, le paiement se fera exclusivement en ligne par le biais du site HelloAsso.
Pour les adhérents et les étudiants (béénficiant donc de la gratuité), l’inscription se fera par mail, auprès de : contact@sfiic.com

Il est impératif de s’inscrire au plus tard le 5 avril, les demandes reçues après cette date ne pourront être traitées.
De plus, bien que se tenant en ligne, le nombre de participant à cette demi-journée est limité.
Pensez donc à vous inscrire au plus vite.

Les personnes inscrites recevront le lien vers la plate-forme Zoom leur permettant de participer à cette rencontre virtuelle.

Nous vous remercions pour l’intérêt que vous portez à l’association,
Bien cordialement,
Le comité de coordination du groupe Textiles


La situation sanitaire a fortement compromis la tenue des journées d’études en 2020. 

Malgré un contexte qui n’a malheureusement guère évolué, la SFIIC s’est fait un point d’honneur à proposer en 2021 des journées d’études adaptées qui permettront d’échanger et de poursuivre les travaux envisagés par les uns et les autres. 

Le programme est défini en grande partie pour le premier semestre avec la tenue des journées : 

  • Peinture le 19 mars 
  • Dorure le 1er avril 
  • Textile le 2 avril (demi-journée). 

Les journées se dérouleront toutes en visio. 

Des informations plus précises sur leur contenu et les modalités d’accès seront diffusées prochainement. 

 

Les modalités de participation ont ainsi été légèrement revues en proposant pour cette année 2021 : 

  • l’inscription gratuite aux étudiants pour chaque journée,  
  • l’inscription à 50 euros (la journée pour Peinture et Dorureet à 30 euros (la demi-journée pour Textile), 

L’adhésion est maintenue aux conditions habituelles soit 50 euros par an (20euros pour les étudiants), permettant l’accès à toutes les journées d’étude – d’autres projets (Textile, Bois…) sont en préparation pour l’automne -,  ainsi qu’aux numéros de Co (nouvelle série) prévus en mars (n°1) et à la fin de l’été (n°2). 

Le Conseil d’Administration de la SFIIC 


Appel à contribution – Journées d’études – INHA, 7-8 octobre 2021

Echéance : 12 mars 2021

L’INHA organise avec les Archives nationales et le Mobilier national deux journées d’études spécifiquement consacrées à l’atelier de teinture des Gobelins.

S’étant établi non loin de la Bièvre dont les eaux étaient réputées pour leurs qualités tinctoriales, Jehan Gobelin, teinturier originaire de Reims, crée un atelier au milieu du XVe siècle. Ses descendants, experts dans l’art de la teinture des laines en écarlate de Venise, acquièrent bientôt de vastes terrains donnant sur la Bièvre et y bâtissent de vastes ateliers. Henri IV les loue et y fait installer des ateliers de tapisserie.

En 1662, Colbert rachète la propriété pour la Couronne, regroupe et place les différents ateliers sous la direction de Charles Le Brun. Pour réorganiser l’atelier de teinture, Le Brun fait appel à un maître teinturier hollandais, Josse Kerchove. Depuis cette époque, l’atelier de teinture des Gobelins, qui est le plus ancien atelier de teinture européen ayant une activité ininterrompue depuis sa fondation, est resté à la même place au sein de l’enclos des Gobelins, au nord de la chapelle.

C’est cette riche histoire diachronique et pluridisciplinaire que proposent d’explorer ces journées d’études, les premières consacrées à l’atelier de teinture des Gobelins dans le long temps de son histoire. S’appuyant sur des sources inédites ou éclairées d’une problématique nouvelle, ces journées d’études ont vocation à renouveler l’état des connaissances sur l’atelier des teintures.

A partir de recherches inédites et de sources collationnées depuis 2015 par les équipes du Mobilier national et mises à la disposition des chercheurs, différentes thématiques pourront être abordées durant ces journées :

– le rôle de l’atelier de teinture dans l’évolution des textes réglementaires organisant le métier de teinturier, de la réorganisation de Colbert au début du XXe siècle ;

– l’apport des directeurs successifs à l’atelier de teinture ; de manière générale, toute recherche prosopographique sur les personnels de l’atelier des teintures est bienvenue ;

– les contributions de la chimie industrielle à l’ensemble des procédés de préparation et de teinture des étoffes ;

– l’école de teinture fondée au début du XIXe siècle par les Gobelins puis les cours de Chevreul, replacés au sein de l’enseignement de la teinture à Paris dans le long XIXe siècle (enseignements comparables de Payen et de Persoz dispensés au CNAM, ou encore dès les années 1830 à Lyon, Mulhouse et Rouen) ;

– le statut de laboratoire d’expertise nationale joué par l’atelier de teinture au XIXe siècle, d’abord sous le Premier Empire relativement à la production des soyeux lyonnais puis dans le contexte du développement des industries tinctoriales dans les colonies (Garance et cochenille en Algérie ; Indigo au Sénégal) et plus largement dans le monde occidental.

Pour chacune de ces thématiques, des communications sur d’autres ateliers de teinture ou d’autres expériences internationales de transmission des savoir-faire et des pratiques tinctoriales seront les bienvenues, dans une perspective comparatiste. De même, la participation de chercheurs et chercheuses développant leurs travaux en histoire des sciences, en histoire, en littérature, en design textile et couleur, ou en sciences de la conservation est particulièrement souhaitée.

Le colloque se déroulera à la fois en ligne et en présentiel, nécessitant une attention toute particulière au format des interventions. Nous demanderons aux participantes et participants de concentrer leur propos de manière très précise durant 15 minutes afin de valoriser les temps de discussion. Les communications pourront être données en français ou en anglais.

Comité scientifique et d’organisation :

Muriel Barbier (Mobilier national)
Anne-Laure Carré (Conservatoire national des arts et métiers)
Hélène Cavalié (Mobilier national)
Claude Coupry (CNRS)
Joëlle Garcia (Muséum national d’histoire naturelle)
Clémence Lescuyer (Archives nationales)
Alexia Raimondo (Archives nationales)
Charlotte Ribeyrol (université Paris-Sorbonne)
Marie-Anne Sarda (INHA)

Les propositions de communication (2000 signes), accompagnées d’une courte bio-bibliographie, sont à adresser avant le 12 mars 2021 à : marie-anne.sarda@inha.fr et alexia.raimondo@culture.gouv.fr

Plus d’informations sur le site de l’INHA : https://www.inha.fr/fr/recherche/appels/appels-a-contributions/appels-en-cours/gobelins-2021.html


L’année 2020 nous a confrontés à une situation inédite, à des mesures jusque-là inimaginables, à la fermeture des musées et autres lieux de culture, notamment. Face à cette situation, il a fallu innover, se réinventer, et avancer tant bien que mal. Tous, vous l’avez fait, continuant à œuvrer pour la préservation et la diffusion de notre patrimoine national, notamment via les outils numériques.

La Sfiic, de son côté, a poursuivi son renouveau, notamment avec la publication d’un numéro hors-série de Coré, regroupant les communications des journées d’étude qui se sont tenues à Marseille, en 2018. Nouveau comité de rédaction, nouvelle ligne éditoriale, nouveau format, numérique, l’année 2020 a marqué le retour de Coré dans le paysage des revues dédiées à la conservation-restauration, après 4 ans d’absence. Retrouvez toutes les informations sur la page dédiée de notre site internet : https://sfiic.com/index.php/core/

Nous aurions aimé vous adresser ces vœux dans un contexte plus favorable. Nous restons cependant confiants et optimistes et vous souhaitons une belle année 2021. Qu’elle voit la situation s’améliorer et nous permette à nouveau de nous réunir, d’aller au musée, dans les monuments historiques, de renouer avec les sorties culturelles.

Du côté de la Sfiic, nous n’allons pas nous arrêter en si bon chemin : au programme de 2021, deux nouveaux numéros de Coré, de belles journées d’étude, que ce soit en présentiel ou, s’il le faut, en visioconférence, et le renouvellement de notre Conseil d’Administration.

Pour tout cela, nous avons besoin de vous ; n’hésitez pas à renouveler dès maintenant votre cotisation, ou à nous rejoindre, en vous rendant sur la page dédiée : https://sfiic.com/index.php/adhesion/

En espérant vous revoir tous bientôt,
le Conseil d’Administration de la Sfiic vous souhaite le meilleur pour cette année 2021.


Pour célébrer ses 70 ans d’existence, l’Institut international de conservation sort un numéro très spécial de sa revue News in Conservation, dédié aux souvenirs et témoignages des nombreux défenseurs du patrimoine qui se sont succédés au sein de l’association.

Retrouvez ce numéro (en anglais), dont un bel article sur l’histoire de la Sfiic,
en pdf :https://www.iiconservation.org/system/files/publications/journal/2020/b2020_6.pdf
en version interactive : https://issuu.com/nic_iiconservation/docs/nic-dec-jan-2021_issue81_issuu