Les couleurs naturelles du chanvre textile. Questionnements à partir de recherches menées en Auvergne et plus particulièrement en Haute-Loire

Les couleurs naturelles du chanvre textile. Questionnements à partir de recherches menées en Auvergne et plus particulièrement en Haute-Loire

Hélène Perrel, Architecte, anciennement responsable du service de la Régie des oeuvres – MMF – CAPA

Après une présentation rapide du chanvre textile ancien et des techniques de culture et de transformation en usage en Auvergne, nous aborderons les différentes couleurs dont parlent les textes se référant à cette plante cultivée « depuis la nuit des temps ». Filasse et toiles sont dites blondes, grises, rousses, blanches voire vertes, et même souvent, jaunâtres, grisâtres, blanchâtres, verdâtres…
Les recherches en cours, menées depuis près de 20 ans en Auvergne (région grande productrice de chanvre jusqu’à la fin du XVIIIème siècle) et depuis plusieurs années sur le territoire spécifique de la Haute-Loire permettent d’illustrer le propos et de nourrir les questionnements autour de la diversité des termes utilisés et des liens entre culture, méthodes de transformation (en particulier le rouissage) et coloris.
Aucunes certitudes donc dans cette intervention, mais plutôt un ensemble d’interrogations et d’hypothèses qui resteront à compléter et vérifier.

No Comments

Post a Comment