Appel à communications : AAC- Les réparations, de la préhistoire à nos jours : cultures techniques et savoir-faire

Colloque international,
Paris, 17-18 juin 2019

Un appel à communications est initié sur la thématique :
Réparations, de la préhistoire à nos jours : cultures techniques et savoir-faire

Les propositions (max. 1000 signes) accompagnées d’un CV devront être envoyées
au plus tard le 30 septembre 2018 aux adresses suivantes :
liliane.perez@wanadoo.fr et larisazakharova@gmail.com.

Les communications et les discussions auront lieu en français ou en anglais.
Le colloque donnera lieu à une publication.

« La réparation est un moment particulier de la « biographie d’un objet » (Appadurai, Kopytoff), qui, sorti du circuit du marché lors de son achat, revient dans le monde des échanges à la suite d’un accident, de l’usure ou d’un défaut, en raison des pénuries ou des engagements politiques en faveur de la consommation durable…
Les réflexions renouvelées depuis une génération sur la restauration des objets techniques dans les musées accompagnent les interrogations sur « la vie des objets » en posant la question de la limite entre l’intervention réparatrice et la préservation de traces d’usages, limite qui marque la distinction entre objet fonctionnel (réparation) et objet d’art (restauration) /…
…\ Ce colloque propose d’interroger l’évolution des pratiques et des cultures de réparation dans la longue durée, dans la perspective globale et comparative. Une approche par aires géographiques doit permettre de repérer des circulations de savoir-faire de réparation d’une région à une autre. Il s’agit d’examiner les lieux de réparation (des manufactures, des usines, des docks et des cales, des ateliers, des clubs, des cafés, des garages, chez soi, etc.), les figures du réparateur (de l’amateur jusqu’au professionnel), les manières dont on envisage la fonctionnalité des objets lors des réparations (réparation comme restauration ou réparation comme transformation), et les savoirs pratiques mobilisés. L’objet est au cœur de notre démarche – sa matérialité, ses circulations, sa biographie, permettent de saisir les contextes culturels dans lesquels inscrire la réparation. »

Retrouvez l’intégralité de l’appel à communication, une bibliographie indicative et la composition du comité scientifique dans le document suivant :

 Les réparations, de la préhistoire à nos jours : cultures techniques et savoir-faire

Share this post

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *